Actualités

90e anniversaire !
12/04/2018 à 19h07

1928 - 2018 :  90 ans de chant choral pyrénéen !



 

Montpezat de Quercy et Villedieu du Temple 23 et 24 septembre 2017
23/09/2017 à 10h10

Tournée de chant:

Montepzat de Quercy (82) et Villedieu du Temple (82) les

23 et 24 septembre 2017


Presse

 

Les Chanteurs du Comminges

Accèder au dossier de presse

Société fondée en 1928.
Affiliée à la Confédération Nationale des Groupes Folkloriques français sous le n°3104, reconnue d'utilité publique depuis 1969.


Centre culturel, place du Pilat, 31800, ST. GAUDENS

Presse: 06.31.60.96.69

Contrats et prestations :

Gilles Barrère : 06.72.37.95.18

 

 

 

 

 

 

Quelques coupures de presse!

Saint-Gaudens. Les chanteurs du Comminges vont souffler leurs 80 bougies

Tradition. C'est la plus vieille association du Comminges et l'une des plus anciennes chorales de France.

Les Chanteurs du Comminges et leur actuel président, Jean Baqué, dans la collégiale de Saint-Gaudens qu'ils affectionnent particulièrement et où ils chanteront la messe dominicale. Photo DDM, Jal.
Les Chanteurs du Comminges et leur actuel président, Jean Baqué, dans la collégiale de Saint-Gaudens qu'ils affectionnent particulièrement et où ils chanteront la messe dominicale. Photo DDM, Jal.
Les Chanteurs du Comminges et le président d'honneur, Jean Baqué, dans la collégiale de Saint-Gaudens qu'ils affectionnent particulièrement et où ils chanteront la messe dominicale. Photo DDM, Jal.

«Dès que je dépasse Cahors, je suis obligé de préciser où se trouve Saint-Gaudens », dit en souriant André Pousson, qui a intégré le chœur en 1950, enrôlé par José Dhers lui-même après avoir été auditionné par Michel Bonnot. Avec tous ses collègues chanteurs, il sera présent à l'occasion du 80e anniversaire des Chanteurs du Comminges, samedi et dimanche, auquel participera durant tout le week-end un groupe ami qui leur est particulièrement cher, le Chœur d'hommes de Cartigny (Suisse). « Avant, il y avait des fêtes folkloriques un peu partout. maintenant, on ne peut plus, on est dans la rentabilité. Mais le groupe a toujours le même enthousiasme. Les gens aiment chanter ; les Pyrénées centrales, c'est le chant », ajoute Jean Baqué.

Les derniers réglages sont en place pour les points forts du week-end, sortie au pic du Midi, concert samedi soir, spectacle dimanche au Pilat avec les Troubadours du Comminges. Pour autant, cette association remonte à des temps beaucoup plus anciens (voir l'historique ci-contre). Et avec leur costume à béret, guêtres et pompons rouges, dérivé de celui porté les dimanches et jours de fête par les pâtres du Haut-Comminges, les Chanteurs du Comminges ne passent pas inaperçus.

Mais au-delà de l'apparence, ce sont les voix masculines, le répertoire de chansons parfois transmises de bouche à oreille, intimement liées à la vie quotidienne des Pyrénées, et l'émotion dégagée à chaque concert, qui font de ce groupe de 35 choristes des ambassadeurs privilégiés, porteurs d'une véritable mission : « Maintenir et transmettre toutes les traditions chorales pyrénéennes ».


Historique d'une institution

C'est en 1830, sous Louis-Philippe, que fût créé par Ordonnance Royale, le Cercle Choral Artistique de Saint-Gaudens, un chœur uniquement composé d'hommes.

En 1843, ce cercle prit le nom d'Orphéon de Saint-Gaudens. Il fut dirigé avant la guerre de 1914-1918 par l'abbé Duthil. Le 12 octobre 1927, lors d'une assemblée générale, Ernest Cartou et Germain Lozes, proposent de changer de nom et de fonder le Groupe des Chanteurs du Comminges. Les statuts sont déposés à la sous-préfecture le 3 avril 1928 sous le numéro 205. Avec Pierre Maubé, vice-président, François Ribet, trésorier, Victor Dupuy, secrétaire, Jean Duzac et Charles Farré, commissaires, Alexandre Pellegrin en est président (jusqu'en 1939). Lui succèdent, Simon Comet, Henri Ducasse (1 954), Paul Cassagne (1 965), José Dhers (1 973), Jules Ribet (1 977) et Jean Baqué (1 998).